22 novembre 2014 – Lancement de « Le temps d’être heureux »

Nous voici, enfin! Le grand jour! Nous lançons officiellement mon nouvel album, Le temps d’être heureux, à Sudbury ce soir.

Ce projet remonte à il y a plusieurs années. Lors d’un voyage en Amérique du Sud, j’ai recommencé à écrire et à entendre de la musique intérieure après presqu’une décennie de silence. À l’été 2011, je m’installe dans mon bureau pour pondre une vingtaine de chansons. Puis, j’entreprend des enregistrements maisons pour 15 de celles-ci. J’achemine ces enregistrements maison à quelques complices et amis en qui j’ai intimement confiance. Je leur demande, tout bêtement, de me dire si ça vaut la peine de pousser plus loin… s’ils sentent que j’ai quelque chose à dire et à partager par ma musique, ou si je perds mon temps. Je remercie d’entrée de jeu Shawn Sasyniuk, Robert Paquette, Marcel Aymar, Anique Granger et Mathieu Grainger, qui m’ont encouragé à poursuivre ma démarche et qui m’ont offert de précieux conseils.

Cet album n’aurait jamais vu le jour sans Shawn Sasyniuk. Batteur, réalisateur, confrère, c’est son travail qui a moulé mes chansons pour qu’elles forment cet album. C’est aussi grâce à lui que cet album bénéficie d’une part de féminité importante. C’est Shawn qui a eut l’idée d’inviter Anique Granger, Geneviève Toupin et Tricia Foster à participer aux enregistrements. Sans elles, ce disque ne serait pas ce qu’il est. J’en profite pour remercier tous les musiciens qui ont participé au projet d’avoir accepté de prêter leur talent pour mieux faire vivre mes chansons.

J’en profite aussi pour saluer les bailleurs de fonds, sans qui cet album n’aurais pas été possible. Merci au Conseil des arts de l’Ontario, à Musicaction et à la Ville d’Ottawa de leur aide précieuse. Le financement des arts, aux trois paliers gouvernementaux, est perpétuellement fragile au Canada. Pourtant, d’inombrables artistes en dépendent pour créer et partager le fruit de leur création. Je suis profondément reconnaissant envers ces institutions et aux paires qui ont siégé aux jurys qui ont accepté d’appuyer mon travail.

Depuis une semaine, je suis installé à Sudbury, pour monter le nouveau spectacle qui accompagne mon nouvel album. Mon équipe musicale du tonnerre – Shawn Sasyniuk, John McGale, Pierre Duchesne, Sarah Bradley et notre invité surprise, Sam Depatie – est appuyé d’une équipe technique hors pair – Mark Delorme et François Labelle. Puis, nous avons le plaisir de travailler avec des étudiants du programme de Technique des arts de la scène au Collège Boréal. Ces jeunes gens ont travaillé de longues heures cette semaine pour faire en sorte que le nouveau spectacle soit véritablement magique. On a hâte de le présenter ici à Sudbury ce soir, grâce à la généreuse participation de La Slague – un diffuseur exceptionnel, qui acceptait volontiers de présenter un tout nouveau spectacle, sans même l’avoir vû d’abord. On a hâte aussi de le partager avec des publics à Ottawa, Montréal et Toronto lors des lancements, et (j’espère) ailleurs au pays en tournée. Un mot de remerciement à l’excellente équipe qui assure la promotion (Communications Julie Lamoureux) et le booking (Denis Bertrand). Je m’en voudrais aussi de négliger le travail de la photographe Sue Mills, du vidéaste Ed Regan et du graphiste Christian Quesnel, qui ont traduit mes idées et mélodies en images.

Je suis profondément touché par l’appui de tout ce beau monde.

C’est l’aboutissement d’un projet qui m’habite et que je porte depuis plusieurs années déjà. Puis, c’est le début d’une nouvelle aventure. À partir d’aujourd’hui, ces chansons ne m’appartiennent plus. Elles sont destiné au partage avec le public. J’espère qu’elles sauront vous faire vivre des moments d’émotion. Pour ma part, c’est le temps d’être heureux.

Laisser un commentaire

obligatoire